L'ascenseur à munitions


Ici se trouvait un système de monte-charge destiné à amener les munitions directement sur le front de tête.

Les obus et les gargousses étaient stockés dans des casemates spécifiques pour des raisons évidentes de sécurité.

On les transportait sur le rempart près des pièces d’artillerie, uniquement en cas d’alerte.

Très rapidement ses dimensions et sa capacité de charge se sont avérées inadaptées aux nouveaux calibres des obus de plus en plus lourds qui apparaîtront à partir des années 1890.

Ce qui a entraîné son démontage.

Voir sur le plan



AAFK Association des Amis du Fort Kléber : rue du fort Kléber - 67202 Wolfisheim