Les geôles


Ces salles ont servi de prison.

Pendant la seconde guerre mondiale, de nombreux prisonniers y ont été détenus. Il y avait des français bien sûr, mais aussi des anglais, indiens, australiens, néo-zélandais… Réquisitionnés pour des travaux à l’extérieur du Fort, ils croisaient les villageois qui autant que possible, leur glissaient un peu de nourriture.

Quelques uns ont réussi à s’évader et grâce à la complicité des habitants, ils ont rejoint les zones libres en remontant la vallée de la Bruche vers Schirmeck.

Voir sur le plan



AAFK Association des Amis du Fort Kléber : rue du fort Kléber - 67202 Wolfisheim